Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/08/2018

24 août 2018 - Patrouille de France ?

Depuis plus de quinze jours, il n'y a plus d'internet à la maison et Free ne se bouge pas trop pour rétablir la ligne. Papa a même du se rendre plusieurs fois directement à la boutique de Saint Brieuc pour que les choses bougent un peu plus vite. Aujourd'hui, ils ont testé la box et ont découvert - par miracle - que la bos était HS.

On devrait être très content sauf que ... pour nous en donné une autre directement à la boutique, il a fallut que papa paie 10 euros. Sinon on devait encore attendre 72 heures de plus pour la recevoir par transporteur gratuitement.

Maman était très en colère. Du coup, afin de se calmer, elle a décidé d'aller faire le plein de courses :)

Nous avons donc pris la route et en passant derrière l'aéroport, elle a vu pleins de voitures garées et des gens avec des appareils photos. Elle m'a alors dit de regarder vers la piste car on devait apercevoir les avions de la patrouille de France.

Et en fait de les apercevoir, je les ai vu de très très prêt. Les avions étaient en train de décoller pour faire les essais. Lorsque maman est passée au bout de la piste (la piste s'arrête et la route passe tout prêt) quatre avions, tout feux allumés sont arrivés sur nous et ont décollé. On aurait dit qu'il évitait la voiture. Ca a fait beaucoup de bruit. Trop magique pour Marie. 

Maman a continué sa route et nous sommes allées de l'autre côté de la piste. Et là ... 4 autres avions qui décollaient à leur tour.

Alors que nous étions dans le magasin, nous les avons entendu revenir. Maman m'a alors proposé de retourner à l'aéroport pour les voir au sol. 

Voici quelques photos :

39990254_2079253708775996_383818713024954368_n.jpg      39990214_2079253848775982_3798457707803967488_n.jpg40063651_2079253788775988_1230166027568939008_n.jpg  39963704_2079253918775975_1107376713622355968_n.jpg

 

 

 

 

 

15:43 Écrit par La Présidente | Commentaires (0)