Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/08/2016

Du 20 au 27 août 2016

Samedi 20 : Finalement, le technicien présent pour la permanence du samedi matin n'a pas les compétences nécessaires pour réparer notre voiture. Il ne consent même pas à la regarder. Le mieux que volswagen puisse faire pour nous, c'est de nous prêter une POLO pour 24 heures, soit pour la journée. Et encore, il faut aller la chercher à Aurillac, soit à une heure de l'endroit ou l'on se trouve en vacances.

Problème : il faut rendre la location pour 11 heures. On ne peut pas rester une journée car elle est reprise le soir même. 

On va alors passer de longues heures au téléphone avec notre assurance, qui elle aussi, ne trouve aucun véhicule susceptible de contenir tout le matériel de Marie. Finalement, on va se débrouiller tout seul et on va trouver un gros Mercédès à louer sur Figeac pendant quelques heures. C'est donc Gwendoline et Patou qui vont le récupérer et venir nous chercher.

Entre temps, la dame a accepté de nous laisser la location jusqu'à 13 heures. Quand Marie va voir sa soeur arriver, elle va pousser un gros ouf de soulagement.

Nous allons finalement rentrer par un train de nuit en laissant une grosse partie de nos affaires chez Gwendoline.

Mardi 23 en fin d'après-midi : On nous apprend que notre voiture est prête et que nous avons plus qu'à aller la rechercher. Le prix du billet de train pour une personne va être pris en charge par l'assurance du véhicule. Mais il faut faire l'aller-retour d'un seul coup car ils ne prendront pas en charge le prix d'une chambre.

Jeudi 25 très tard : Marie voit son père arriver avec la voiture. Bloquée à la maison depuis le retour, obligée d'annuler ses soins, elle est bien contente que tout cela se termine.

Et au final, elle avait quoi la voiture vous direz-vous ? Et bien, rien de grave. En fait, le filtre a particules a décidé de se nettoyer juste avant que l'on s'arrête à notre location. Du coup, comme cela rend le moteur et le pot d'échappement très très chaud, le ventilateur continue a tourner à pleine puissance pour tenter de refroidir le tout. La voiture sera donc rester à Aurillac pour rien car ils n'ont strictement rien fait.

Papa ayant fait plus de 900 kms pour rentrer, on se dit qu'il doit être propre maintenant le filtre à particules. A voir !!!!

11:43 Écrit par La Présidente | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.