Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/06/2018

Les urgences - Y'avait bien longtemps ....

Depuis quelques semaines, Marie n'est pas trop en forme. Du coup, elle attrape tout ce qui traîne en matière de virus et microbes.

Le médecin est déjà venu plusieurs fois. Mais après l'avoir mis sous antibiotiques, puis sous aérosols, la fièvre ne veut pas la lâcher.

Une nouvelle fois, elle s'est levée ce matin avec plus de 38° de fièvre. Et comble de malchance, en appelant le médecin, je découvre qu'il est parti en vacances et qu'il n'a pas de remplaçant.

Marie étant de plus en plus mal, une seule solution : descente aux urgences. Elle ne veut pas y aller car, comme elle dit "lorsque j'y vais, je sais quand j'y rentre, mais pas quand j'en sors". 

Je tente de la rassurer et je lui explique que je n'ai plus de médicaments et que comme son état empire, il faut trouver une solution rapidement.

Elle finit par accepter d'y aller. Le plus dur étant de laisser son toutou à la maison. On a averti papa. Il va rentrer par le premier train qu'il va trouver et il viendra s'occuper d'Iskis.

Arrivées à 12h30 aux urgences ... Une série d'examens (radios, electrocardiogramme, ...), de prises de sang et d'analyse d'urines ... nous finissons par apprendre à 20h30 qu'il faut qu'elle reste pour 48 heures au moins.

Elle commence tout d'abord par refuser, mais comme elle est de plus en plus faible et que nous n'avons aucun médecin compétent présent, le médecin des urgences lui explique qu'elle risque de revenir au mieux le lendemain, voir dans la nuit.

Très fatiguée, elle finit par accepter. Après une nouvelle prise de sang, elle finira par monter dans une chambre à 22h30.

29062018.jpg          29062018(1).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11:55 Écrit par La Présidente | Commentaires (0)

Écrire un commentaire